Produit d’antan, le boutis est toujours si tendance

Le choix de la décoration intérieure définit le confort et la beauté d’une maison. C’est un élément essentiel qui permet d’apporter de l’originalité. Actuellement, il existe un grand nombre de styles de décoration, mais les plus admirés sont ceux qui allient modernité et simplicité. D’ailleurs, le boutis est un accessoire original et très tendance.

Comprendre l’appellation « boutis »

Le boutis a vu le jour au XVe siècle. Quand la Compagnie des Indes a été créée, Marseille est devenu un grand port favorisant le commerce et les échanges avec les pays orientaux. Les techniques provençales du piqué et les broderies ont remarquablement évolué, et de divers ateliers de couture se sont créés. De nombreuses propositions sont avancées sur l’origine du mot boutis. Pour certains, il vient du fait que Marseille recruterait des brodeuses provenant de Sicile ; le mot viendrait alors de l’italien « imbottito » qui signifie rempli ou embourré et du geste « emboutir » qui veut dire faire passer mes mèches de coton dans les petits compartiments surpiqués. Pour d’autres, le mot boutis vient de l’ancienne aiguille de buis permettant ce travail laborieux de bourrage. Il y a même une piste avancée disant qu’il est issu du provençal « boutiholo » qui a comme signification « bulle, vésicule ». Le mot boutis est employé aux pièces qui sont fabriquées par l’application des techniques de fabrication traditionnelle. Ces techniques servent à coudre les contours d’un motif sur deux toiles qui sont superposées au fil. Pour réaliser un relief et pour créer de l’opacité, certaines parties vont être rembourrées. Le boutis a besoin d’être exposé à la lumière du jour ou même à une lampe pour que le dessin apparaisse en transparence. Il est important de préciser que le boutis est entièrement brodé et rembourré à la main, il est vraiment très beau à voir. Pour le mettre en valeur, le choix du tissu est très important. Actuellement, le boutis traditionnel évolue par la modernisation de ses motifs, de ses piquages, de ses textures ainsi que ses couleurs. C’est vraiment un outil qui peut transformer votre décoration intérieure en un clin d’œil, il répond aux goûts de chacun et se marient facilement à tous les styles. Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur: www.escapades-interieures.fr.

Utiliser le boutis pour recouvrir votre literie

Le boutis qui est originaire de Provence a des rôles décoratifs assez intéressants pour un lit. Cet ouvrage matelassé est riche en couleurs, il apporte une touche de douceur et s’adaptent à toutes les envies. Il s’agit d’une pièce de luxe avec une technique de couture plutôt compliquée et qui demande un délicat travail. Avec ses deux étoffes superposées et brodées de l’intérieur, il va y avoir un effet de relief. Le boutis est beaucoup apprécié grâce à son côté moelleux, il reste le plus onéreux des couvre-lits. Il est recommandé de choisir la bonne texture et la bonne couleur afin d’obtenir un jeu d’harmonie avec l’ambiance de votre chambre à coucher. En effet, le boutis doit être en mesure de bien recouvrir votre lit, vous avez donc besoin de connaître les dimensions exactes pour refléter sa splendeur. Il faut préciser que cet accessoire va sûrement égayer et apporter du caractère à votre maison.

Trouver un joli boutis

Le boutis s’est vite répandu dans la région provençale après sa découverte. Aujourd’hui il est communément connu comme un édredon revisité. Pour chaque face, cet accessoire peut être uni ou cousu avec un tissu différent. Il peut s’agir d’un coton, de la soie, d’un lin et bien d’autres encore. Le boutis est placé au pied du lit, c’est pourquoi il est vraiment pratique pendant l’hiver en habillant la parure de draps. Il est important de savoir qu’il existe différents modèles de boutis qui peuvent s’adapter à la saison. Effectivement, vous pouvez choisir un boutis plus léger en été. C’est vraiment un allier de choix dans la chambre.

Comment fabriquer un boutis ?

Pour réaliser un boutis, vous avez besoin de transférer le dessin sur votre linge. Vous allez par la suite superposer deux tissus, il est conseillé de privilégier la batiste ou le coton ou encore la soie. Il faut les piquer ensemble au point en se conformant au tracé du dessin. Vous devez faire en sorte que ces points soient soigneusement réguliers et plus petits. Il est recommandé de vous munir d’une aiguille à grands chas pour vous faciliter la tâche. Pour avoir un résultat satisfaisant ; c’est-à-dire des points parfaitement réguliers, pensez à utiliser un tambour, c’est une idée astucieuse. Quand votre ouvrage est entièrement piqué, il est temps de procéder au rembourrage afin d’obtenir le relief désiré, en retournant le travail sur l’envers. Puis à l’aide d’une aiguille, écartez la trame du tissu afin d’avoir un petit trou qui va servir pour faire pénétrer les mèches de coton entre les deux tissus superposés. Lorsqu’un élément de décor est mis en relief, vous pouvez refermer le trou.

Sommiers et matelas : comment faire le bon choix ?
Agencement, aménagement : des astuces pour bien optimiser votre espace